Program and themes

back

PROGRAM 

DETAILED PROGRAM

The detailed version of the Icmasim 2019 pervisional program is online!
Speakers, Keynotes Speakers, session schedules... Discover it now.

Simulation and transports


Le marché automobile, et plus généralement celui des transports et de la mobilité, est en forte mutation sur le plan mondial. Il est soumis à un changement progressif des habitudes de consommation de la mobilité induit par l’intégration de l’impact écologique des transports et la digitalisation de l’économie. Il est également soumis à une accélération technologique très forte liée à plusieurs mégatendances : le véhicule autonome, l’électrification, la connectivité, et la mobilité partagée. Cela conduit les acteurs de ces filières à innover fortement pour accroître leurs offres produits et optimiser les coûts de développement.

Ces évolutions rapides et de grande ampleur, dans un contexte de réglementations toujours plus contraignantes, ont des conséquences sur les méthodes de simulation, notamment en vue de la conception / fabrication de nouveaux systèmes embarqués, de nouveaux véhicules ou de nouvelles solutions de mobilité. De même, la modélisation et la simulation interviennent pour dimensionner les infrastructures de transports, évaluer les politiques d’aménagements et faciliter la quantification des impacts générés par les nouveaux services et systèmes de transports. L’objectif est ainsi de développer des outils permettant à un territoire de proposer à ses usagers les offres de transport publics et privées de manière unifiée, tout en préservant des leviers de pilotage d’une politique globale (logique « Mobility-As-A-Service »).

Le congrès ICMASim sera l’occasion de faire le point sur les tendances et les nouveautés méthodologiques de la simulation numérique pour répondre aux nouveaux enjeux de l’industrie des transports. Cela inclut en autre :

  • les outils numériques de validation de fonctionnement des systèmes embarqués / débarqués ou des moyens de transports (simulation de capteurs, de systèmes électroniques, de briques logicielles, d’éclairage, d’architecture véhicule…) répondant aux enjeux du secteur :
  • l’amélioration de la sécurité des passagers, mais aussi des équipages.
  • la résilience des systèmes, dont l’apport de la simulation pour modéliser / gérer la cybersécurité du véhicule étendu (i.e. véhicule dans son écosystème global, incluant les infrastructures de transport et de communication de type : unités de bord de route, outils de diagnostic à distance, serveurs utilisés pour les services aux usagers…).
  • la réduction des émissions de C02,
  • l’amélioration du confort intérieur,
  • la question du facteur humain, notamment, des processus cognitifs mis en jeu lors de l'activité de conduite. Cette question sera également traitée sous l'angle des interfaces homme-machine et la gestion de l’interaction conducteur / véhicule (notamment dans le cadre du véhicule autonome).
La simulation au service des nouveaux schémas de mobilité, des infrastructures de transport et des territoires (simulation de trafic / des flux, modélisation multimodale des déplacements / prévision de la demande de transport…).




Simulation and risk prevention


La prévention des risques peut se jouer à plusieurs niveaux, entre l'évaluation des risques, l'adaptation des équipements et méthodes de travail, la conception des postes de travail, l'atténuation des risques et en tout premier lieu la perception des risques par les experts de terrain et par les managers. A chacune de ces étapes, la simulation peut permettre de tester des scénarii, de trouver des méthodes ou des équipements plus adaptés, des mesures d'atténuation du risque plus pertinentes, et surtout de remettre en mouvement nos différentes représentations des risques, pour une vision plus juste et plus adaptée à la réalité, pour les différents acteurs de la prévention, et qu'elle se fasse au niveau de la sécurité dans la production, ou de la sécurité au travail, en incluant les risques psycho-sociaux avec par exemple la préparation aux situations à risque.




Simulation for crisis management


Quel que soit le secteur d’activité, des situations de crises peuvent se rencontrer comme par exemple une catastrophe naturelle, un accident industriel, une crise sanitaire, un accident collectif, un attentat, un accident aéronautique, … on peut aussi rencontrer des crises internes comme une situation de crise au bloc opératoire, dans un cockpit, ….

Pour gérer ses situations de crises des compétences transversales sont nécessaires comme le management opérationnel et stratégique, la prise de décision, la communication….et ce quel que soit le secteur. L’interdisciplinarité joue un rôle essentiel dans ces situations.

La simulation est un outil répandu dans de multiples activités notamment pour former les professionnels à la gestion de crise.

Afin de pouvoir échanger sur nos pratiques dans ces situations, soumettez vos travaux avant le 06 mai et rejoignez-nous du 8-10 octobre 2019 au congrès ICMASIM.




Technologies related to Simulation : Supercomputers, virtual technologies, artificial intelligence, applications, visualization


This track is covering different aspects related to advanced simulation tools, from theories, modelling and user evaluation, multimodal interaction techniques, immersive displays and haptic devices. Supercomputing and artificial intelligence is also included as emergent topics.

  • Virtual, Augmented and Mixed Reality
  • Interaction devices and displays
  • Tangible and organic interfaces
  • MultiUser and collaborative systems
  • 3D interaction techniques and metaphors
  • Haptics Simulation
  • Virtual Agent and Avatar
  • Scanning & Reconstruction
  • Artificial intelligence
  • Low Tech VR




Education and training with Simulation


Simulation training has become an essential tool for vocational training in complex socio-technical systems. Advances in technology are constantly improving and transforming simulation tools, which is not without impact on teaching and learning methods that are also evolving, as well as on the evaluation of skills by simulation. This workshop aims at presenting and sharing the innovative methods recently developed, tested and / or applied in these areas to promote their dissemination but also to initiate a critical exchange between industrials and academics.




Simulation and cyber security


La menace cyber sur nos systèmes informatiques se caractérise par sa diversité et son imprévisibilité. C'est d'abord l'affaire des administrateurs techniques. Ceux-ci sont déjà armés d'une solide culture informatique qu'il faut toutefois alimenter régulièrement sur l'état de l'art de la menace et sur la façon de la prendre en compte. C'est ensuite l'affaire de tout utilisateur, en général peu ou mal sensibilisé aux problématiques de fonctionnement de leur informatique, les bugs comme les attaques cyber, par exemple. Les maillons de la chaîne de sécurité des systèmes d'information doivent être renforcés à tous les niveaux d'utilisation.
Pour cela, la simulation peut apporter des solutions pour la formation ou l'entraînement des utilisateurs, tous postes confondus, ou encore, pour l'étude et la mise au point de procédures permettant de faire face aux attaques cyber. La simulation permet de construire des outils pour que les utilisateurs acquierent une expérience dans un environnement virtuel. Elle permet également d'expérimenter des solutions afin d'évaluer leur efficacité.




Simulation and e-health


L’e-santé ou santé numérique se développe rapidement.

« Elle fait référence à l’application des technologies de l’information et de la communication (TIC), à l’ensemble des activités en rapport avec la santé »

( Petit guide d’exploration au pays de la santé numérique » Fondation de l’Avenir Mars2015 )

Une stratégie nationale « e-santé 2020 » s’est constituée autour de 4 grandes priorités :

-développer la médecine connectée

-télé-surveillance

-télé-consultations

-télé-expertise

-encourager la coconstrution de projets de soins entre les professionnels de santé, les citoyens et les acteurs économiques.

-simplifier les démarches administratives des patients et outiller la démocratie sanitaire

-renforcer la sécurité des systèmes d’information en santé

(Stratégie nationale e-santé 2020, « le numérique au service de la modernisation et de l’efficience du système de santé », Ministère des affaires sociales et de la santé 4 juillet 2016)

Pour gérer ce bouleversement de la « prise en soins », des compétences doivent s’acquérir

(Complémentarité multi professionnelle, communication entre les soignants eux-mêmes, mais aussi avec les patients et les citoyens.

La mise en situation par la simulation en santé permet cet apprentissage interactif, sans risques pour les patients, surtout dans les pratiques médicales à risques technologiques, psychologiques et éthiques

Ces innovations pédagogiques peuvent s’associer de façon pertinente :

-le e-learning apporte les « savoirs » de base, indispensables (lois, bonnes pratiques, éthique..) au rythme souhaité par l’apprenant.

-la simulation en santé permettra une mise en pratique au quotidien, qui intègre les « savoirs être » la communication, les émotions, les valeurs de chacun confrontées aux valeurs des autres.

Vos propres expériences permettraient d’enrichir le débat au cours du congrès du 8-10 octobre 2019 à ANGERS, et vous remercions d’adresser un abstract




Simulation and extreme environments


Coming Soon




Simulation and industry 4.0


Coming soon




Ethics in Simulation


L’éthique a pour but « d’indiquer comment les êtres humains doivent se comporter, agir et être, entre eux et envers ce qui les entoure » (Wikipedia). Dans tous les cas, l’éthique vise à répondre à la question : Comment agir au mieux ? L’Ethique est différente de la Morale ; le fondement de la morale est l’impératif tandis que celui de l’éthique est le questionnement permanent. Elle est aussi différente de la déontologie, qui correspond à un « respect formel » des lois, règles et normes d’une profession par exemple.

Dans le domaine de la santé, les principes éthiques fondamentaux demeurent intangibles : agir dans l’intérêt du malade, ne rien entreprendre qui puisse lui nuire, l’informer de la façon la plus complète et la plus objective possible, respecter son autonomie et obtenir son consentement formel ou implicite, offrir les mêmes soins à chaque malade. Un des principes éthiques de la simulation est résumé dans l’aphorisme « jamais la première fois sur le patient ».

De façon générale en simulation comme dans la vie réelle, les considérations éthiques doivent être respectées au quotidien, tant avec les apprenants qu’avec tous les participants (patients simulés en particulier) ou l’utilisation des matériels. La simulation numérique prend actuellement une part croissante et oblige à de nouvelles obligations éthiques : « bonne » utilisation des outils numériques, modalités de leur évaluation, recueil et exploitation des données en particulier…

Ces obligations sont également retrouvées dans de nombreux métiers ou activités.

Le colloque international de simulation multi-secteurs se donne pour but de réfléchir sur l’éthique de la simulation et sur la simulation éthique au travers de nombreuses expériences professionnelles. Les questions posées pourraient être de façon non exhaustive les suivantes : quelles sont les normes éthiques de l’enseignement par simulation (et de son évaluation) ? Quelles en sont les limites ? Est-il nécessaire d’avoir des preuves formelles de son efficacité ou encore est-il éthique de ne pas faire de simulation ?....




Simulation and technologies related to evaluation and rehabilitation


The field of health and more particularly that of neuropsychology is confronted with new therapeutic approaches based on the use

of digital technologies and in particular of virtual reality.This session is dedicated to the evaluation and rehabilitation of cognitive and motor

disorders using virtual reality techniques. Various issues, tools and innovative approaches will be presented as well as cases of studies involving pathologies

related to cognitive impairments and traumatic brains injuries (Alzheimer's disease) as weel as cerebral palsy in children.





THEMATICS